le petit Nicolas et les Algues Vertes ...

Publié le par l'agora de Bretagne

Aujourd'hui, le maire Jean-Claude Paris et son adjoint Christophe Kergosien se rendent sur la plage de st Michel en Grève où les attend Nicolas Hulot, le candidat à la candidature d'Europe Ecologie Les Verts à la présidentielle.

Après de rapides présentations, Jean-Claude Paris brosse le tableau de la situation à Nicolas Hulot. La discussion porte sur le volet curatif du plan algues vertes, avec deux possibilités présentés à Nicolas Hulot, l'épandage ou la méthanisation par le militant André Ollivro.

Le petit groupe est rejoint par René Ropartz, maire de st michel en grève. Il précice l'état des lieux dressé par Jean-Claude Paris.

Les agriculteurs de la Coordination Rurale se sont invités à ce rendez-vous avec l'ex star de Ushuaia enfin convertie à la politique après moult hésitations. Quid du phosphore dans le phénomène des marées vertes ? Pour les Agriculteurs, c'est lui le responsable, pour les élus et les associatifs, ce sont clairement les nitrates.

Un dialogue de sourd s'instaure entre les deux partis. Avec sagesse, Nicolas Hulot se garde bien de pointer la responsabilité des agriculteurs. Pour lui, les responsable sont l'Etat et l'Europe. 

D'actions concrètes et de terrain, il n'aura point été question à l'occasion de cette opération médiatique.

Jean-Claude Paris ne se faisait pas beaucoup d'illusion sur ce rendez-vous, la baie de la Lieue de Grève étant devenue au fil des années un passage obligé des candidats aux élections.

Nicolas Kerdraon, adjoint de St Michel en Grève, rejoint le commentaire du maire de Tréduder.

L'écologie dans l'action, ce n'est pas encore pour aujourd'hui ! Les candidats passent et les algues vertes restent.


Publié dans AGRICULTURE

Commenter cet article