Romain PASQUIER : « pour une inflexion régionale de la décentralisation »

Publié le par l'agora de Bretagne

Avec François HOLLANDE, président de la République, la décentralisation revient au centre du débat politique. Au sein du gouvernement AYRAULT, la morlaisienne Marylise LEBRANCHU a été nommée ministre de la Réforme de l’Etat, de la Décentralisation et de la Fonction Publique. Quel visage prendra l’acte III de la décentralisation ? Pourra-t-on parler de régionalisation ? Rien n’est moins sûr. 

 

Par contre, on sait aujourd’hui que Marylise LEBRANCHU dispose des leviers pour mener la réforme de la décentralisation. Le Journal Officiel vient de publier les décrets en date du 25 mai fixant les périmètres des différents ministères (cf. le décret pièce jointe). Elle récupère notamment la direction générale des collectivités locales dont elle assumera la responsabilité conjointe avec Manuel VALLS, ministre de l’Intérieur.

 

L’Agora de Bretagne a rencontré Romain PASQUIER (CNRS/Sciences Po Rennes), expert sur ces questions institutionnelles et démocratiques. Il prône une stratégie de réforme réaliste qui permette tout de même une inflexion régionaliste de la hiérarchie institutionnelle en s’appuyant sur le couple Région/intercommunalités. Le discours de Dijon du candidat HOLLANDE en janvier 2012 laisse augurer qu’on se dirige vers ce scénario, avec notamment l’application du droit à l’expérimentation et un possible pouvoir réglementaire pour les Régions. Encore faut-il que les régionalistes restent mobiliser et qu’ils sachent partager leur vue avec le grand public ! 

 

le décret du 24 mai 2012

Publié dans Territoires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gael 27/05/2012 12:43

Super entretien. Je trouve ses réponses plutôt censées et même si je suis plus ambitieux que lui, je pense que c'est en utilisant l'existant que l'on pourra avancer. Pas en partant d'un monde rêvé,
idéalisé.

Labour 'zo c'hoazh...