« Sois la championne des écologistes et non du parti Vert ! » La lettre ouverte de Gaby Cohn-Bendit à Eva Joly

Publié le par l'agora de Bretagne

Suite au congrès de La Rochelle de Europe Ecologie Les Verts, Gaby Cohn-Bendit écrit une lettre ouverte à Eva Joly, candidate à la candidature de EELV. Les débats de la primaire interne au mouvement EELV viennent de commencer. Eva Joly a pour principal opposant Nicolas Hulot. Gaby Cohn-Bendit nous a autorisé à publier cette lettre où il demande à Eva Joly de devenir la porte-parole des écologistes pour une négociation immédiate avec les candidats aux primaires du Parti Socialiste.

« Chère Eva,

Le congrès du parti Vert en a fini avec le rêve que nous avions fait pendant et juste après les élections européennes,  à savoir la création d'une grande formation écologique pouvant sur le plan électoral rivaliser avec le PS.
En Allemagne ce rêve est une réalité, jamais les  Jean Vincent Palacé ou Cécile Duflot n'auront l 'aura du vieux compagnon de lutte de Dany à savoir Joschka Fischer.
Jamais cette formation sectaire qu'est le parti vert français n'aura un président de région comme c'est le cas en Allemagne.
Tu sais que le « politbureau » des Verts a choisi Nicolas Hulot comme candidat après t'avoir mis en avant pour t'éloigner de Dany.
Le candidat qui sortira des primaires vertes sera le candidat de la petite secte verte et non celui des écologistes qui ont voté aux européennes pour la liste Europe Ecologie.
Chère Eva sois la championne des écologistes et non du parti Vert. Nous savons qu'au deuxième tour des élections présidentielles il y aura, si tout se passe bien, un ou une socialiste. Alors ouvrons, dès aujourd'hui,  des négociations avec les candidats aux primaires du PS et sois notre porte-parole.

Il faut qu'ils acceptent le débat et le référendum sur le nucléaire avec la question posée dans la tribune que tu as signé avec Dany, José Bove et Nicolas Hulot à savoir le non renouvellement du parc nucléaire.
Les 268 propositions du Grenelle de l'environnement fruit d’un compromis élaborées par les représentants de la société civile et votées unanimement au parlement puis pour partie détricotées depuis par la majorité de Sarko.
L'introduction d'une dose significative de proportionnelle aux élections législatives et dès les prochaines une représentation qui tiennent compte des résultats des européennes et des régionales et refuser l'aumône de 15 députés.
Le vice 1er ministre chargé de l'écologie comprenant l'énergie, l'agriculture, le transport , le logement …( prôné par le pacte écologique et signé par tous les candidats de 2007)
Que des écologistes soient pleinement associés à la campagne.

S'ils acceptent ces 5 conditions et que nous puissions développer pendant la campagne d'autres points, à quoi nous servirait d'avoir un candidat avec le risque soit de refaire le score de Dominique Voynet en 2007, moins de 1,5% et si on y ajoute les voix de José Bové à peine 3%, soit, si on est au dessus de 5% comme Noël Mamère en 2002 de retrouver avec un duel Sarko-Marine Lepen au deuxième tour.
Si le PS nous envoie sur les roses nous le ferons savoir publiquement et nous présenterons à ce moment un candidat, et c'est le PS qui  prendra la responsabilité d'un échec.

D'ici les primaires du PS jouons le rôle que Hulot a joué en 2007, sans être candidat,  mais nous en nous adressant uniquement aux candidats des primaires du PS en ignorant évidemment Sarko qui dans le domaine de l'écologie s'est à tout jamais discrédité. Et laissons à Hulot le soin de jouer le rôle de Dominique Voynet avec les résultats que l'on connait.

Amicalement et affectueusement

Gaby »

gaby-et-eva.jpg

Publié dans POLITIQUE

Commenter cet article